Progression spiralée

    La progression annuelle de l'enseignement des mathématiques a toujours joué un rôle primordial dans l'apprentissage des notions. Je vais parler ici de la progression spiralée ou spiralaire qui est dorénavent reconnue comme ayant de nombreux avantages par rapport à une progression par chapitre. 

   

    Dans une progression classique, pour caricaturer les choses, les élèves referment le tiroir du chapitre terminé et ainsi oublient les notions étudiées. Des rappels sont souvent nécessaire afin de réinstaurer les notions aux élèves. De plus, on effectue souvent un contrôle de fin de chapitre qui ne permet pas de réévaluer la compréhension ultérieure de l'élève.

    Dans une progression spiralée, on fait le choix de revenir régulièrement sur une notion. On ne traite plus un chapitre d'un bloc. Un élève absent ou arrivant dans l'année aura la possibilité de revoir une notion plus tard. On étudie de l'ancien au travers du nouveau ce qui permet d'éviter les rappels de début de chapitre.

    On ne parlera plus de chapitre mais de séquence. Ne pas avoir peur si une séquence ne dure qu'une ou deux heures car les notions seront à nouveau traité et developpé dans une nouvelle séquence. Attention à ne pas vouloir mettre trop d'exercices dans une séquence ce qui la rendrait trop "lourde". 

    Il se peut qu'une telle progression interroge les élèves et les parents qui ne sont pas habitués. Il faudra alors simplement les rassurer et ils s'apercevront par eux mêmes durant l'année des bénéfices d'une telle progression.

Conseils pour la création d'une progression spiralée :

- Dégager 5-6 thèmes principaux (ex: calcul littéral, proportionnalité, nombre et calcul, ...)

- Etudier les notions de chaque thème afin de connaitre les notions requises pour réaliser l'ordre de passage de chaque séquence

- Prévoir des séquences courtes (moins de 5h)

Voici un exemple d'une progression spiralée pour une classe de 4ème.

Mes différentes progressions sont disponibles dans la partie cours.